Vous arrive-t-il de vous poser ce genre de question:

“Combien de jours puis-je utiliser le même rasoir ?” “Puis-je me raser à contre-sens ?” “Comment se sécher la peau ?” “Quelle quantité d’après-rasage dois-je porter ?”

Si oui, vous êtes sur la bonne page. On va ensemble voir les erreurs classiques que les gens font quand ils se rasent la barbe.

Vous pensiez surement bien faire, mais… êtes-vous vraiment sûr que vous ne faites pas de petites erreurs?

Se raser, c’est comme faire des œuf. Tout le monde sait comment faire.

Un peu de mousse, une lame, et la faire passer de haut en bas, c’est tout.

Mais la réalité est que tout le monde sait plus ou moins comment se raser…

Certains sont peut-être pires que d’autres.

Peut-être avez-vous, au fil des ans, acquis suffisamment de compétences pour ne pas vous retrouver avec un visage plein de bouts de papier toilette couvrant vos coupures.

Bien qu’il y ait sûrement beaucoup d’autres choses que vous ne savez pas que vous faites mal et pour lesquelles on vous refuserait un certificat de “grand barbier”. Ne vous inquiétez pas, dans cet article, nous allons révéler 14 erreurs courantes à éviter lorsqu’il faut bien se raser la barbe. Mettez la mousse, prenez le rasoir et notez vos erreurs !

Erreur n°1 : Ne pas bien s’humidifier la peau

Pour se raser, il faut absolument avoir une source d’eau à coté. Si vous prévoyez de le faire à sec, vous passerez quelques jours avec un visage rouge… À vos risques et périles! 😉

Le mieux est de le faire avec de l’eau chaude.

Comme cela, les poils s’affaiblissent et la lame passe plus facilement.

L’idéal est de prendre d’abord une douche, afin que les pores s’ouvrent. Vous pouvez également utiliser la méthode classique : faites tremper une serviette dans de l’eau chaude, puis pressez-la et mettez-la sur votre visage pendant quelques minutes.

Il est rare que les gens fassent cela à la maison, mais la vapeur d’une serviette est le meilleur moyen d’ouvrir les pores.

Une fois que vous commencez à vous raser, il est important de vous en tenir au style classique du rasage humide, qui consiste à maintenir votre visage hydraté entre deux passages à l’eau chaude.

Nous recommandons également l’utilisation de produits en gel ou d’huiles hydratantes pour les peaux sèches. Ils créent une barrière protectrice naturelle contre les irritations.

Quant à l’eau froide, elle ne doit être utilisée que lorsque vous avez terminé, pour rincer et ensuite fermer les pores.

Erreur n°2 : Appuyer trop fort sur son rasoir

Les barbes rebelles existent, ce n’est pas une grande découvert. Si vous aussi vous avez “la chance” d’en détenir une, vous avez surement dû recouvrir à la force afin de vous raser les quelques poils qui ne veulent pas partir.

Or, c’est la un grande erreurs qui peut vous coûter très cher! Et surtout faire très mal.

Il est préférable de repasser deux ou trois fois sur la zone rebelle de façon habile que d’appuyer trop fort sur son rasoir.

Une autre solution est d’appliquer de l’eau chaude sur la zone, de mousser à nouveau et de répéter l’opération calmement.

Il serait également sage de voir ce qui ne va pas avec la lame et de comprendre pourquoi elle ne prend pas la barbe. Peut-être que le bord est usé et que la lame doit être changée, ou peut-être que la mousse n’a pas encore agi avec son effet émollient sur la barbe et que les pores ne se sont pas encore ouverts.

Quelle que soit la raison, rappelez-vous que la violence n’est jamais une option valide.

Tout ce que vous risquez est d’avoir des boutons rouges qui vous suivront toute la semaine.

Erreur n°3 : S’essuyer le visage en le frottant avec la serviette

Après avoir effectué toutes les étapes du rasage à la perfection, vous pourriez encore faire une erreur en clôturant l’opération.

Beaucoup trop de gens, après le rasage, prennent leur serviette et essuient énergiquement leur visage.

C’est une grave erreur (!)

Dites vous bien que vous venez de passer une lame tranchante pendant quelque minutes sur la majeur partie de votre visage et que donc il est encore très susceptible aux irritations.

Donc se frotter de haut en bas avec une serviette maintenant ne semble pas être la meilleure chose.

L’idéal est de tamponner la zone rasée en tapotant avec la serviette, doucement, comme le faisaient les aristocrates pour essuyer la sueur.

Une autre chose très importante est de laver la serviette régulièrement. Si elle a perdu tout son parfum d’adoucissant, il est temps de lui montrer le chemin de la machine à laver.

Erreur n°4 : Se raser à contre sens

Au début, pour essayer de comprendre comment raser une barbe, on apprend qu’il faut toujours déplacer la lame dans le sens où pousse la barbe (pour savoir ce que c’est, il suffit de passer les doigts sur le visage).

Si vous déplacez la lame dans le sens inverse de la pousse du poil, vous risquez de couper quelques pores.

On en voit la conséquence lorsque, après le passage de la lame, on commence à voir des taches de sang.

Si cela vous arrive de raser de cette manière, ne le faites plus.

Il est vrai que lorsque vous passez la lame contre le poil, celui-ci est coupé plus près de la racine, mais vous devez comprendre si votre peau est sans cesse affectée.

Vous préférez le faire de cette manière parce que le poil semble complètement effacé? Alors essayez de passer une deuxième fois sur la partie dont vous n’êtes pas satisfaite.

Pourquoi ne pas essayer d’utiliser un blaireau de rasage ?

Pour se raser et se tailler la barbe de la meilleure façon possible, une bonne solution consiste à utiliser une bonne brosse qui, contrairement aux doigts, soulève les poils et élimine toutes les impuretés du visage, y compris les cellules mortes.

En soulevant le poil, il sera enlevé plus profondément vers sa racine.

En ce qui concerne les brosses, il y en a beaucoup sur le marché, mais les brosses à blaireau pur sont les meilleures et vous donneront des résultats plus que satisfaisants grâce à leur douceur.

De plus, il ne faut pas sous-estimer leur durée de vie.

Une fois que vous avez utilisé votre blaireau pour vous raser, prenez soin de le laver à l’eau et de le placer à l’envers avec les poils vers le bas. Ne le mettez pas à l’intérieur s’il n’est pas complètement sec, sinon des moisissures peuvent se former.

Couper la barbe à l’aide d’une lame et d’un pinceau n’est absolument pas plus douloureux que de se raser avec un rasoir, mais au contraire, si vous prenez les mesures nécessaires, vous obtiendrez des résultats optimaux.

Erreur n°5 : Se raser trop rapidement

Lorsque vous êtes en retard pour une réunion, à la première heure du jour, vous n’avez le temps que de vous raser. Alors vous le faite en vitesse quitte à se couper brièvement.

Cependant, le rasage, n’est pas une chose à faire dans la précipitation.

Il est préférable de dormir un peu moins le matin mais de se raser au moins 15 minutes.

A moins que vous ne vouliez ressembler à un cactus toute la journée.  Si vous pensez que vous n’avez pas assez de temps pour vous raser le matin, alors vous feriez mieux de vous raser le soir.

Au moins, vous ne vous retrouverez pas le matin avec un visage rouge à cause d’un rasage trop rapide et mal fait.

L’expérience du rasage doit toujours être rendue agréable : chauffer, mousser, raser dans le sens du poil, n’aller pas contre le poil, sécher, mettre la lotion.

Toutes ces étapes prennent du temps, certainement plus de cinq minutes. On sait que, dans cette vie, la hâte n’est presque jamais bonne, et le rasage ne fait pas exception.

Des produits pour un bon rasage

Quel est le meilleur produit pour un rasage parfait ?

Généralement, le savon et les crèmes à raser, s’ils sont de bonne qualité, donnent un excellent résultat agréable au toucher.

Votre choix peut aussi dépendre de vos besoins.

Quant à leur application, si vous utilisez du savon solide, vous pouvez l’étaler sur votre visage à l’aide d’une brosse humidifiée générant par des mouvements circulaires une mousse abondante pour recouvrir la surface à traiter de manière excellente.

En ce qui concerne la crème à raser, elle peut être appliquée sur le visage directement avec les doigts ou vous pouvez la “fouetter” avec le blaireau pour créer une mousse abondante. Évidement, plus de mousse ne vous donnera pas un meilleur résultat, c’est juste une “légende urbaine” très utilisée par la publicité. Donc n’en mettez pas trop, ça ne sert à rien.

Erreur n°6 : Acheter le rasoir le moins cher possible

Combien de fois n’avons nous pas entendu la phrase: “Ça coûte une fortune de se raser la barbe”.

Ou bien “le prix des rasoirs électriques est un scandale, tout comme celui des crèmes et des lotions!”.

Mais en réalité, c’est ce qui va vous donner le style que vous cherchez. Si vous optez pour du matériel de basse qualité, vous aurez une barbe de faible allure.

Ça vaut la peine d’avoir une bonne lame de rasoir ! Tout comme un bon rasoir électrique. Pensez que c’est un investissement que vous faites sur vous même. Que quand vous vous regardez dans la glace, vous soyez fier de la personne que vous êtes.

Vous ne pouvez pas attendre le même résultat d’une lame bon marché que d’une lame plus chère. Les lames bon marché s’émoussent et rouillent bien plus vite que les “plus chères”.

Pour ceux qui veulent s’essayer à l’utilisation de la lame classique du barbier pour se couper la barbe, la bonne nouvelle est que cette méthode reste l’une des plus efficaces.

Il serait donc peut-être utile d’apprendre à l’utiliser. De plus, il est beaucoup moins polluant de changer une lame classique que d’en changer une avec la tête en plastique.

Erreur n°7 : L’utilisation de vos deux mains

Vous n’avez peut-être pas pensé que c’était nécessaire, mais quand vous vous rasez, vous devez toujours utiliser vos deux mains.

L’une déplace le rasoir, l’autre suit et étire la peau. Il faut toujours, toujours étirer la peau à l’endroit où l’on va passer le rasoir.

Beaucoup de gens ne le font pas et c’est pour cela qu’ils ne se rasent pas bien. Si vous avez une zone plus rebelle, vous obtenez de meilleurs résultats en étirant la peau plutôt qu’en la traversant 20 fois avec la lame. En fait, le seul résultat que vous obtenez est de l’irriter.

En tirant sur la peau, le rasoir glisse mieux et vous positionnez les pores en sa faveur.

Erreur n°8 : Je me regarde dans un rétroviseur

Normalement, vous vous rasez devant un miroir frontal fixé au mur de la salle de bains, mais ceux-ci n’ont pas trois dimensions alors que le visage en a une. Pour voir tous les coins de votre visage, il serait préférable d’utiliser l’un de ces miroirs qui peuvent être tournés, soit avec un bras extensible, soit ceux qui peuvent être réglés. De cette façon, vous pouvez voir toutes les zones de votre visage, car il y a toujours des angles morts. Une autre possibilité, un peu plus exagérée, serait de mettre des miroirs sur les parois latérales entre lesquelles on se rase. Cependant, il existe une façon beaucoup plus simple de regarder l’ensemble du visage : il suffit d’étirer le cou et de regarder du coin de l’œil, comme le faisaient nos grands-parents.

Erreur n°9: Les favoris

La première chose à faire pour que vos pattes soient à la même hauteur est de ne pas faire confiance à votre visage.

Surtout, ne vous fiez pas à la hauteur de vos oreilles, qui est généralement utilisée comme référence visuelle lors de la modélisation.

Vous pouvez essayer de placer vos doigts dans la zone à couper à hauteur d’oreille, mais comme nous ne sommes pas symétriques, il y a généralement des erreurs. Il est préférable de tracer une ligne imaginaire à partir du nez et de calculer à partir de là.

Il est important de ne pas juger la hauteur à l’œil nu et de faire une sorte d’étude personnelle de ses propres dimensions. Il est difficile de ne pas faire d’erreurs, mais avec de la pratique et en essayant différentes hauteurs, on s’y habitue et on peut obtenir des pattes aussi parfaites que celles d’Elvis.

Erreur n°10 : Passer la lame au dessus d’un bouton

Pendant l’adolescence, pour certaines personnes, l’utilisation d’un rasoir semblait être un bon moyen de mettre fin à l’acné. En passant la lame sur vos boutons, vous pouviez en supprimer quelques un

Certaines personnes continuent de le faire même une fois l’adolescence finie.

C’est une mauvaise habitude.

Lorsque vous avez une blessure, vous pouvez utiliser une pierre d’alun, qui ferme les pores et qui est naturelle.

Le plus important est de faire attention en se rasant dans cette zone, et d’éviter de passer la lame là où vous avez une blessure, afin qu’elle ne s’infecte pas. Il est également important d’avoir un bon patch sous la main, au cas où.

Erreur n°11 : Utiliser le rasoir électrique comme une lame

Mauvaise nouvelle : les publicités télévisées vous ont menti car les rasoirs électriques ne sont pas adaptés au rasage quotidien.

Si vous utilisez un rasoir électrique pour vous raser, vous ne pourrez pas vous raser de près. C’est le meilleur moyen de raccourcir votre longue barbe avant de vous raser complètement, mais ils ne sont pas fait pour une usage à fleur de peau.

C’est généralement là que se trouve l’erreur : comment se raser la barbe avec le rasoir électrique ? Peut-on l’utiliser comme une lame de rasoir ?

En fait, vous devez le manipuler en cercle, en faisant de petits cercles autour de votre visage. C’est comme ça qu’on le coupe et on le reconnaît au son. Le faire de l’autre côté, comme un coup de pinceau, n’a de sens qu’à la fin, pour le brosser. Quant aux mouvements circulaires, dans ce cas, les publicités disent la vérité.

Erreur n°12 : L’après rasage

L’après-rasage (la lotion qui est appliquée après le rasage) remonte à l’époque où il fallait verser de l’alcool sur le visage pour prévenir les infections dues aux coupures.

Si vous faites partie de ceux qui ont la peau sensible, évitez paquets cadeaux avec un après-rasage à l’eau de Cologne. Pour l’après-rasage, on utilise généralement une formule qui contient du parfum et de l’alcool.

Il est préférable d’appliquer des produits naturels après le rasage, comme des baumes ou des lotions à l’aloe vera.

Lavez votre visage avec beaucoup d’eau froide pour fermer les pores de votre peau. Après le séchage (le faire doucement), veillez à utiliser un produit après-rasage doux. Utilisez ensuite quelque chose de désinfectant et revigorant.

Si vous avez la peau très sensible, vous pouvez utiliser un baume, qui est très approprié pendant les mois les plus froids de l’année. En cas de coupures, utilisez de l’alun de roche pour bloquer le sang.

Bien sûr, tout dépend de votre peau, car il y a des gens qui le tolèrent mieux que d’autres. Certaines personnes aiment beaucoup la sensation de l’utilisation de l’après-rasage, qui rappelle la façon dont nos parents se rasaient auparavant.

Erreur n°13 : Le rasoir usé

La pire de toutes les rougeurs faciales est causée par un rasoir usé.

Comme il ne coupe pas bien, elle a tendance à insister sur la zone, ce qui provoque un cercle de pression et d’éruption cutanée.

À cela s’ajoute la saleté qui s’accumule sur le rasoir. Elle augmente les risques de contracter une infection qui ne peut être soignée qu’avec la prescription d’antibiotiques (si on parle de lames rouillées, on parle du tétanos).

Combien de fois faut-il donc changer la lame ?

La réponse se trouve dans la bande hydratante qui apparaît sur les lames : son usure est indicative de l’état dans lequel elle se trouve.

Disons qu’une lame utilisée en moyenne deux ou trois fois par semaine ne durera pas plus de quinze jours, selon la qualité.

Les lames jetables doivent être utilisées et jetées car elles ne dureront pas plus longtemps.

Il y a une autre erreur, que presque personne n’ose avouer, qui consiste à utiliser le même rasoir pour vous couper la barbe et les parties plus intimes du corps. On peut le définir par un mot : aberration.

Erreur n°14 : Se raser tous les jours

Cette erreur peut être source de controverse, car elle n’est peut-être pas de votre faute.

Peut-être que vous n’avez pas le choix parce que votre patron n’a pas encore réalisé qu’avec une barbe de deux jours, vous êtes encore plus attirant pour les clients.

Bien qu’il soit évident que le niveau d’irritation est plus élevé pour les personnes qui se rasent quotidiennement, vous pouvez adoucir votre barbe avec un bon pré rasage. Le secret est toujours le même :

  1. Douche chaude pour ouvrir les pores (ou eau chaude sur le visage)
  2. Mettre une huile de pré rasage
  3. Mousse
  4. Rasage dans le sens du poil
  5. Utilisation d’une crème hydratante

Oui, un rasage quotidien nécessite plus de produits et, par conséquent, plus de temps. Le vrai problème, cependant, est surtout pour ceux qui ont la peau sensible. Dans ce cas, il faut faire des pauses entre le rasage toujours passer la lame dans le sens du poil. Il est aussi très important d’utiliser une crème hydratante quotidiennement. C’est le meilleur moyen d’éviter de futures rougeurs lorsque la peau n’est pas aussi saine.

Catégories : Guide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *